Teaser de « A prendre ou à laisser »

Critique de « A prendre ou à laisser » de Vivi Sonneville


J’ai tout lu ce matin puisque j’ai gagné une heure … c’est une question d’espace temps comme dans ce roman très spécial mais dois-je dire que c’est un roman??? je ne sais comment l’expliquer… j’étais un peu perdue au début …Madre-mio… tous ces voyages dans le temps… et dans l’espace et sur les planètes…mais maintenant je… j’y suis…je suis entrée dans l’univers apocalyptique de Luciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie et de Stéphan Mary, j’ai aimé les différents passages de poésies avec dans la tête les intonations du slam et puis j’ai dans la tête aussi … Une petite cantate lalalalala…. Je me suis prise au jeu de tous ces voyages, ses allers-retours, ces personnages…La vie la mort les « ressucitations »… les naissances… les transformations… les enfants traumatisés, les vieux désirant la mort, les femmes souffrant de tous les maux des femmes et surtout de l’amour qu’il soit maternel, sexuel ou marital… les hommes, parfois bons parfois mauvais…la famille…les parents, bons ou mauvais… le poète clochard.. même Casanova.!!!.. Tous les artistes qui souffrent et qui vivent et jouissent ou se consolent de leur passion… Je deviens dingue, je tape je tape je tape mes mots… Stéphan Mary..tu m’a laissée sur le cul Pardon… …Tu as tout pensé… Un monde qui se détruit et qui est pourtant si beau… Un autre monde qui, je ne sais, n’est pas plus merveilleux ou pas…; que je ne connaîtrai jamais sur une autre planète… Ou peut-être ce monde est-il dans mes rêves???? Mais que sont les rêves.? Et l’espoir et la vie ? et la mort? et l’amour? Et la musique qui nous entraîne et la lecture… Ha! la lecture et l’écriture qui me fascine et qui m’abandonne parfois… Mais je reviens au livre … Mon chapitre préféré ??? Ambitus… La musique a éclaté en moi… (bien que je n’aime pas la voix de la « Maria »… le contre-ut…. cela m’a un peu agacée… non je taquine l’auteur…) j’ai explosé avec la destruction de… je n’en dirai pas plus….mais je suis saine et sauve…enfin je crois…. j’ai vécu très fort cette lecture en mon moi-même … un peu démoniaque… les sentiments, les ressentis, les … A vous de lire ces phrases parfois ambiguës, parfois jeux de mots, parfois inventées..des phrases d’amours aussi bien écrites par un être qui semble bien écorché par la vie… mais ne le sommes nous pas tous un peu… Après l’enfer on peut croire au paradis… à la vie à la mort…à la lumière… à prendre ou à laisser…Oups je suis devenue dithyrambique, je vais vous fatiguer… Bref il y a longtemps que je n’avais lu un roman si hors du commun… Et en plus j’adore Prévert….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s